Menu


Parution de la revue
Automne 2020
SILENCE
Journées silencieuses (mais non muettes !!)

L'argument    Le livret
 
Après le mini-colloque virtuel du samedi 28 novembre 2020, nous sommes heureux d’annoncer la parution prochaine de la revue Silence qui regroupe les interventions initialement prévues pour ces journées, accompagnée d’un cahier Covid, traces des derniers mois traversés en silence, souvent. Pour recevoir la revue, merci de la réserver en utilisant de préférence le paiement en ligne (paiement par carte sans obligation de compte) ou par chèque en utilisant le bon de commande  
 
La SFPE-AT a sollicité cette année deux de ses membres, photographes de talent pour illustrer la couverture de sa revue Silence. Deux visuels ont été choisis parmi les envois de deux de nos  collègues : l'un de Jean-Marie Barthélémy, l'autre de Valérie Deschamps ; le premier évoque un «silence des origines», l'autre un «silence habité» des premiers éléments sonores de la vie dont l'eau est la métaphore. C'est pourquoi la revue présente deux couvertures en mode «tête-bêche». L'une en lecture «recto», l'autre en lecture «verso.» Les communications ont été distribuées au mieux, selon leur convergences  avec l'un ou l'autre des deux thèmes. Pour passer commodément du mode recto au mode verso, le mieux est de basculer la revue verticalement. Merci à vous tous qui avez été nombreux à vous connecter à ce mini-colloque virtuel ! Il inaugure d’autres rencontres et de nouvelles formes de travail et d’échanges que nous espérons toujours vivants et fructueux...

Vous pouvez voir (ou revoir) la vidéo « Vermeer : le silence à l’œuvre » présentée par Gérard Bouté en introduction au mini-colloque. 

 

Violences

Les actes de nos journées d’automne 2019 sont également disponibles 
Voir le sommaire   et le bon de commande    

Commander la revue en ligne

Pour tous ceux qui n’ont pas pu venir en raison des grèves des intervenants ont bien voulu enregistrer leur communication pour vous
 
Lors de ces journées Gérard Bouté avait présenté une vidéo que vous pouvez revoir ici :